Le Matériel le plus couramment utilisé en Kendo

Le matériel utilisé en kendo peut être classé en 3 grandes catégories: 

  • Tenue
  • Armes
  • Armure

La tenue traditionnellement utilisée en kendo se compose de 2 pièces d'habillement:

 

  1. Le GI (aussi appelé keikogi ou kendogi) est une veste en COTON généralement teintée à l'indigo.
    Ce GI peut être dans un coton +/- épais, suivant la qualité ou selon qu'il est destiné à être utilisé en été, par exemple. Il peut également être doublé ou non.
  2. La HAKAMA est une espèce de jupe-pantalon dont les jambes sont très amples. Il s'agit d'un vêtement traditionnel par excellence au Japon. Ce hakama est également en COTON pour les modèles de meilleure qualité, mais parfois aussi en matière synthétique ou mixte (coton/synthétique). Plus son coton est épais, mailleure est la qualité en général.
    Les modèles synthétiques, quant à eux, ne sont pas nécessairement "mauvais". Ils constituent une alternative financièrement plus "démocratique" pour les débutants et ils sont, en outre, plus faciles d'entretien pour les pratiquants non-expérimentés.
    Le hakama est aussi, habituellement, teinté à l'indigo.
    Le hakama possède 7 plis (5 à l'avant et 2 à l'arrière) qui symbolisent chacun l'une des 7 vertus du Samouraï.

 

Pour la pratique du kendô, 3 armes sont nécessaires: 

  1. Le SHINAÏ: il s'agit d'un sabre constitué de 4 lames de bambou appelées "take" en japonais. C'est l'arme utilisée la plupart du temps dans le cadre de la pratique habituelle du kendo et lors des combats.

  2. Le BOKKEN appelé aussi BOKUTO est un sabre en bois avec lequel les coups ne sont pas portés et qui est utilisé uniquement dans le cadre de l'exécution des katas. Il est utilisé dans les katas du KENDO NO KATA.

  3. Le KODACHI est le "petit frère" du BOKKEN: c'est sa version courte. Il est utilisé dans les 3 derniers katas du KENDO NO KATA.

 

L’armure, plus couramment appelée BOGU (parfois KENDOGU), se compose du :      

  1. MEN : il protège la tête, ainsi que les épaules, des coups de shinaï ;
  2. DO : il protège la poitrine, le ventre et les flancs. C’est l’équivalent d’une cuirasse ;
  3. Les KOTE qui protègent les mains, les poignets et les avant-bras ;
  4. TARE : il s’agit d’une sorte de tablier très épais en coton qui protège les hanches, le haut des jambes et le bas-ventre.

 

10 votes. Moyenne 3.80 sur 5.